Catherine De Abreu

Entre l'organique et l'inanimé

Pour autant que je me souvienne, j'ai fait. Je ne peux pas imaginer une vie où je n'ai pas de débouché créatif. Partager la partie la plus profonde de moi me permet de me connecter au monde, aux gens que j'aime, à moi-même.  

Retour